Riz et coques au curcuma

Publié le par Carpe Diem

L'alliance riz-coquillages-curcuma est toujours réussie. La cuisson pilaf réalisée avec le jus des coques donne en plus un goût incomparable au riz. Il faut juste laisser le temps à ces petits migrateurs de rejeter le sable, si l'on doit brûler cette étape, mieux vaut s'abstenir ! Cette fois-ci, le timing entre les courses et le repas étant réduit, quelques grains craquants, esseulés heureusement, se sont invités pour le repas ...


Riz et coques au curcuma

Pour 4 personnes :

250 g de riz thaï
1 kg de coques
2 pimentos del piquillo
1 oignon
1 verre de vin blanc
1 cuillère à café de curcuma
3 cuillères à soupe d'huile d'olive

  • Faîtes dégorger les coques pendant 2 h, dans de l’eau fraîche avec une poignée de gros sel. Brassez-les ensuite en frottant les coquilles entre elles pour enlever le sable, rincez-les plusieurs fois.
  • Mettez le vin blanc dans une grande sauteuse. Faîtes-le chauffer, ajoutez les coques et couvrez. L'idéal est d'utiliser un contenant avec un fond large pour que les coquillages soient le plus proche possible du fond. Au bout de 2 ou 3 minutes, quand le liquide mousse à hauteur des coques, faîtes-les sauter pour que la cuisson soit homogène et éteignez le feu.
  • Sortez les coques avec une écumoire, filtrez le jus. Gardez au chaud quelques coquillages entiers, enlevez la coquille des autres. Réservez.
  • Coupez les piments en petits carrés. Si vous n'avez pas de pimentos, vous pouvez utiliser un poivron rouge grillé dont vous avez enlevé la peau.
  • Mesurez le volume du riz, comptez 1 fois et 1/2 ce volume de jus de coques. S'il en manque un peu ajoutez de l'eau. Versez le liquide dans une casserole.
  • Hachez l'oignon. Faîtes chauffer l'huile dans la sauteuse, mettez-y l'oignon à dorer doucement. Chauffez le jus des coques.
  • Ajoutez le riz à l'oignon, augmentez légèrement le feu, dès que le riz est nacré, saupoudrez de curcuma et versez le jus. Remuez une seule fois pour répartir le liquide et couvrez.
  • A la fin de la cuisson quand le liquide est absorbé, ajoutez la chair des coques et les carrés de pimentos ou poivron. Eteignez le feu mais laissez à couvert pendant 5 minutes.
  • Si vous voulez présenter le riz moulé, placez-le dans l'emporte-pièce mais ne le tassez pas, l'avantage de la cuisson pilaf est d'avoir un riz qui se détache bien. Servez avec les coques entières autour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-France 02/10/2008 07:34

Tu penses que les coques j'adore. J'en ai fait cette semaine avec un mélange d'épices indiens, je n'avais par contre pas accompagné de riz. Si Mamounette dit que le curcuma a des vertus thérapeutiques, il va falloir que je vérifie lesquelles et que j'en mette plus souvent.Bonne journée,

Eryn 18/09/2008 22:55

Ah oui je suis bien d'accord, j'adore ce mariage. Le curcuma parfume vraiment, je suis complètement fan :)Bonne soirée,

biscottine 18/09/2008 21:50

C'est complètement pour moi! Bises!

Mamounette 18/09/2008 12:39

c'est sans aucun doute un plat que j'adore ! Le curcuma a de grandes vertus thérapeutiques en plus, je l'ai appris il n'y a pas longtemps !

Mamina 18/09/2008 12:38

Riz et coques chez nous aujourd'hui. Les coques sont différentes chez toi et moi mais j'aime ausi beaucoup tes coques à toi, et elle, elle se mangent.